ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE

L'éducation congolaise en marche
FLASH INFO :

Kinshasa, mercredi 30 septembre 2020.
Vous êtes 782439 ème visiteurs

Travaux de la Revue conjointe de la Stratégie Sectorielle de l'Education et de la Formation 2016-2025

Le Ministre d'Etat à l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Willy Bakonga Wilima a lancé en date du 25 novembre 2019, les Travaux de la Revue conjointe de la Stratégie Sectorielle de l'Education et de la Formation 2016-2025 à Kinshasa.


De ce fait, la séance d’ouverture a eu lieu au Plazza Hôtel de Kinshasa et a connu la présence remarquable des personnalités et des structures ci-après :



  • Le Ministre de la Formation Professionnelle, Artisanat et Métiers ainsi ;

  • Le Vice-ministres de l'EPST ;

  • Le Vice-ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire ;

  • Le Vice-ministre des Affaires Sociales et les invités de quatre Pays Africains, à savoir la Côte d'Ivoire, le Burundi, la République Centre Africaine et le Congo Brazzaville.


La Revue conjointe est un cadre qui offre l'opportunité aux acteurs du Secteur Educatif d'analyser les progrès quantitatifs et qualitatifs réalisés pour la mise en œuvre de cette stratégie.


Pendant cinq jours, les Experts des Ministères du secteur de l'éducation, les partenaires éducatifs et les participants ont abordés différentes thématiques   des réformes en vue de planifier les actions qui doivent donner un impact positif sur le système de l'éducation.


L’objectif principale est de doter le pays d'un capital humain de qualité capable de relever les défis pour développement du pays.


A cet effet, les Bailleurs des Fonds, l'Ambassadeur de France en République Démocratique du Congo, Mr.  François Pujolas, tous ont réaffirmés leur soutien de partenariat technique et financier pour l’appui au redressement du système éducatif congolais.


C’est pour cette raison que le Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination du Secteur de l’Education en sigle ‘’SPACE’’ a organisé les assises de la revue conjointe de la stratégie avec l’appui de la Présidence de la République, du Ministère des Affaires Sociales, le Ministère de l’EPST, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), l’Agence France au Développement, l’UNESCO, l’USAID, etc.


En ce qui concerne l’Enseignement Supérieur et Universitaire, trois communications importantes ont été abordées par les intervenants ci-après :



  • Ø Le Professeur KABULE W. WEVA, Consultant International au Projet d’Education pour la Qualité et la Pertinence des Enseignements aux niveaux Secondaire et Universitaire (PEQPESU-ESU) ;

  • Ø Le Professeur NKIAMA EKISAWA Constant, Secrétaire Exécutif de l’Agence Nationale d’Assurance Qualité de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ANAQ-ESU)


Prenant la parole pour la présentation de son exposé, le Professeur KABULE a développé deux communications à savoir :



  1. Licence – Master – Doctorat (LMD) dans les Etablissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ;

  2. Les Normes du système Licence – Master – Doctorat (LMD) sont énoncées dans le cadre normatif du système LMD contextualisé en RDC.


Les normes ont conduit à l'élaborationdes nouvelles offres de formation des ISP, ISPT et Institutions d'Enseignement Supérieur dans le cadre du projet PEQPESU, financé par la Banque mondiale.


Ces nouvelles offres innoventes sont constituées des Référentiels des Compétances Professionnelle, des Profils de sorties, des maquettes des programmes et des annuaires des descripteurs.


PROFESSEUR KABULE


La réforme Licence - Master - Doctorat également désignée réforme LMD désigne un ensemble de mesures modifiant le système d’enseignement supérieur Congolais pour l’adapter aux standards internationaux.


La réforme met en place principalement une architecture basée sur trois Grades : Licence, Master et Doctorat.


Il s’agit d’une organisation des enseignements en semestres et unités d’enseignement.


De l’Unité d’enseignement et crédits


A ce propos, le PROF KABULE W. WEVA précise que les parcours de formations sont découpés en « unités d’enseignement ». Chacune a une valeur définie en crédits reconnus grâce au système de transfert et d'accumulation de crédits.


Le nombre de crédits par unité d’enseignement est défini sur la base de la « charge totale de travail requise de la part de l’étudiant pour obtenir l’unité ».


La charge totale de travail tient compte de l’ensemble de l’activité exigée de l’étudiant et notamment : du volume et de la nature des enseignements dispensés, du travail personnel requis, des stages, mémoires, projets et autres activités.


Exemple : « par semestre 30 crédits ; crédit : est équivalent à 25h par cours dont 15h en présentiel ».


Les crédits sont obtenus lorsque les conditions de validation définies par les modalités de contrôle de connaissances et aptitudes propres à chaque type d'études sont satisfaites.


 


Le Professeur NKIAMA EKISAWA à son tour, a présenté sa communication sur l’ASSURANCE QUALITE 


Prof KIAMA


Celui-ci a commencé sa communication par la présentation dela mission confiée à l’ANAQ-ESU qui consiste notamment de soutenir et d’accompagner tous les établissements de l’ESU du pays dans le processus d’implantation des cellules internes d’Assurance-qualité. Renforcement de leurs capacités et d’élaborer d’autres modèles des référentiels d’évaluation interne et les programmes de formation, de recherche et des études doctorales.


Il est également question de construire et d’élaborer avec le Ministère de l’ESU les standards de référence et les normes d’Assurance-qualité pour l’évaluation et l’auto-évaluation de la qualité des établissements de l’ESU.  A ce propos, il sera aussi l’interface des établissements de l’ESU dans l’évaluation externe de l’assurance-qualité.


 


DIAPO AQ ESU.pdf


Publier le 11/12/2019 15h-17min-00s

Par : Espérant LUVUMBU


A LIRE AUSSI



Réclamation des étudiants finalistes des Etablissements d'En... Suite


Transmission listes déclaratives par emboîtement du personne... Suite


Le Gouvernement Japonais dans le cadre de la Coopération Bila... Suite


La JICA vient d'informer le Gouvernement Congolais de la formu... Suite


Le Gouvernement Tunisien vient d'octroyer au gouvernement Cong... Suite


Inscription au concours pour la Bourse pour étudiant à l'Uni... Suite


Inscription au concours pour la Bourse de recherche du Gouvern... Suite


Son Excellence Monsieur le Ministre de l'ESU, Thomas LUHAKA LO... Suite


Le Ministère de l'ESU organise aux cours de cette année 2019... Suite


NOS ACTIVITES


Mobirise

Carte Universitaire

Le Ministère grâce à sa Direction Informatique produit les cartes universitaires de la République démocratique du Congo que les universités achète chaque année Voir les différentes cartes

Mobirise

Entérinement et Homologation

La Loi et les Instructions académiques en République Démocratique du Congo exigent des Etablissements Publics, Privés agrées et admis à l’agrément de remettre aux Voir la suite

Mobirise

Bourses d'études

Hormis la Bourse d’études de solidarité nationale et d’excellence, le Ministère de l’ESU octroi des bourses d'études pour plusieurs filières d’études dans le cadre ...Voir la suite

Mobirise

Contrôle de scolarité

Mission de contrôle de la scolarité des finalistes des Etablissements Publics ou Privés agrées et admis à l’agreement de l’ESU. La loi et les instructions académiques... Voir la suite

NOS PARTENAIRES


Dans le cadre de la Coopération Bilatéral (Etat à Etat), Multilatéral (internationale) et Régionale (sous-région), le Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire entretient des relations de Partenariat et conclu les accords de Coopérations avec des Etats, de Bailleurs de fonds, des Organismes et des Universités étrangères pour l’amélioration de la qualité de l’Enseignement au Supérieur.

Ce partenariat permet aux Etudiants, aux Personnels Académiques Enseignants et aux Administratifs de l’Enseignement du Supérieur de bénéficier des bourses d’études et de formation. Dans le même cadre, les structures spécialisées de l’Enseignement Supérieur et Universitaire bénéficient aussi l’appui financier, technique et logistique, étant entendu que certains projets font appels au Partenariat Publics Privés (PPP) lors de leurs exécutions.

Ministère de l'ESU

Adresse :

Secrétariat Général :

Boulevard Tshatshi N°67                    
Kinshasa/Gombe, RDC

Cabinet :

Immeuble Kasai 4ème et 7ème Niveau                    
Kinshasa/Gombe, RDC

Contact

Email: contact@minesu.gouv.cd 

Autres liens

Présidence de la République
Primature