ACTUALITES

LA FORMATION DES RÉDACTEURS SPIP A L’ESU

1. Le Site de l’ESU comparativement à d’autres sites comme celui de la Radio Okapi ou
de Yahoo présente des données qui ne sont pas actualisées ou mises à jour quotidiennement ensuite ce site présente une structure qui ne pas riche car il manque un moteur de recherche par rapport aux deux sites précités.

2. Nous pensons que le logo de drapeau sur le site de l’ESU n’est pas approprié il faut trouver un logo qui représente un symbole de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

3. Le texte suivant pourra être utilisé comme texte, en le développant avec des images à l’appui il pourra constituer la matière d’une revue ou d’un magazine, sa publication pourra être quotidien ou périodique ainsi nous donnons le nom de la revue ou du journal, cette matière prendra le titre que nous avons proposé ci-haut soit :

(LA FORMATION DES RÉDACTEURS SPIP A L’ESU)
La formation des rédacteurs à l’ESU tel que décidé par le Secrétariat Général en collaboration avec le cabinet dudit Ministère a débuté le lundi 03/09/2018.

N.B. A l’issue de cette formation, le public tant de domaine Scientifique, et autres aurons accès aux informations sur l’organisation de ce Ministère, la répartition des Établissements tant de secteur Public et privé et de leur implantation à travers la R.D.C.

ADMINIST. CENTRALE

SERVICES SPECIALISES

CONSEILS D’ADMIN.


les érosions à deux mètre de l’UNIKIN

les érosions de l’école de santé publique de l’unikin progressent dangereusement vers les cliniques universitaires de kinshasa ,le centre régional d’energie nucléaires de kinshasa ,ce constat a été fait par le vice-premier ministre en charge de PTT BULUPY et le ministre de l’ESU le prof leonad mashako, cette tête d’érosion a reussi à couper la route reliant les CUK au CNPP.

les deux membres du gouvernement quisont descendu sur le terrain ont pu visite égalment les érosions qui ont coupé dans le même site de l’unikin l’axe principal au niveau de du plateau des résidences des professeurs .

les deux membres du gouvernement ont aussi palpé du doigt les réalites de la carrières d’extraction de la terre jaune creusée par l’entreprise chinoise CGDC qui constitue un danger pour l’institut technique supérieur des techniques médicales ( ISTM).

le ministre MASHAKO qui a conduit le vice premier ministre dans le cite de l’unikin a lancé un cri d’alarme et demande qu’ une concertation rapide soit faite au niveau du gouvernement en vue de trouver des solutions immédiates et salutaires pour sauver ce site qui abrite de nombreuse institutions importantes pour le pays ;


Publié Le 25 juin 2010 par