ACTUALITES

LA FORMATION DES RÉDACTEURS SPIP A L’ESU

1. Le Site de l’ESU comparativement à d’autres sites comme celui de la Radio Okapi ou
de Yahoo présente des données qui ne sont pas actualisées ou mises à jour quotidiennement ensuite ce site présente une structure qui ne pas riche car il manque un moteur de recherche par rapport aux deux sites précités.

2. Nous pensons que le logo de drapeau sur le site de l’ESU n’est pas approprié il faut trouver un logo qui représente un symbole de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

3. Le texte suivant pourra être utilisé comme texte, en le développant avec des images à l’appui il pourra constituer la matière d’une revue ou d’un magazine, sa publication pourra être quotidien ou périodique ainsi nous donnons le nom de la revue ou du journal, cette matière prendra le titre que nous avons proposé ci-haut soit :

(LA FORMATION DES RÉDACTEURS SPIP A L’ESU)
La formation des rédacteurs à l’ESU tel que décidé par le Secrétariat Général en collaboration avec le cabinet dudit Ministère a débuté le lundi 03/09/2018.

N.B. A l’issue de cette formation, le public tant de domaine Scientifique, et autres aurons accès aux informations sur l’organisation de ce Ministère, la répartition des Établissements tant de secteur Public et privé et de leur implantation à travers la R.D.C.

ADMINIST. CENTRALE

SERVICES SPECIALISES

CONSEILS D’ADMIN.


HISTORIQUE, OBJECTIFS, SIEGE, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT

I. HISTORIQUE

L’Intendance Générale de l’Enseignement Supérieur et Universitaire est un service public à, caractère commercial et industriel jouissant de personnalité juridique et de l’exclusivité d’approvisionnement des biens et de l’exécution des travaux de construction et de grosses réparations, sous tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et s’est créée une renommée en tant que Constructeur d’infrastructure urbaine et dont le nom a navigué, au fil des années, entre Régie de Construction et Intendance Générale.

Créée par Mgr. GILLON en 1966, sous l’appellation de Régie des constructions de Lovanium, elle s’est vu assignée en ce temps la mission d’achever les bâtiments de l’Université Lovanium dont les chantiers avaient été laissés à l’abandon, après la proclamation de l’Indépendance le 30 juin 1960, par les entrepreneurs privés à qui les travaux de constructions avaient été confiés.
A la création de l’Université Nationale du Zaïre (UNAZA) en 1971, la Régie des Constructions de Lovanium est devenue la Régie des Constructions de l’UNAZA et fut rattachée au rectorat de l’UNAZA.
En 1981, par l’ordonnance présidentielle n° 81-156 du 07/10/1981, la Régie des Constructions de l’UNAZA est devenue Intendance Générale de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (IG/ESU).

En 1991, l’Intendance Générale/ESU a été rétrocédée aux Université Officielles de Kinshasa(UNIKIN), de Lubumbashi (UNILU) et de Kisangani (UNIKIS) avec son patrimoine et Personnel sous les appellations des Régies de Constructions de l’UNIKIN, Direction Technique de l’UNILU et Direction Technique de l’UNIKIS, respectivement. Cette rétrocession était réalisée dans le souci de préserver ce patrimoine national après les pillages qu’avait connu le Pays. Pour l’Université de Kinshasa, la Régie de construction jouissait de son autonomie de gestion en tant qu’entité décentralisée.
En avril 2009, par la décision de Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Université, l’Intendance Générale/ESU s’est vue réhabilité avec mandat de reouvrir les antennes de Kisangani et Lubumbashi, et d’en installer, dans un premier temps, trois (3) autres à Goma, Mbandaka et Mbuji Mayi.


II. OBJECTIFS

Apporter la logistique nécessaire à l’organisation des
Enseignements et de la Recherche en :
-  assurant, à la demande des Etablissements d’Enseignement Supérieur et Universitaire, l’approvisionnement en matériel scientifique, didactique et de bibliothèque ;
-  assurant l’approvisionnement en matériel adéquat pour l’entretien régulier des bâtiments et installations de ces établissements ;
-  assurant les travaux de construction et des grosses réparations utiles à la maintenance des bâtiments ;
-  Assurer l’approvisionnement en produits pharmaceutiques, alimentaires et de tous ordres ;
-  assurant la production de matériel didactique, des fournitures et des denrées alimentaires.
-  assurant le transport du Personnel et des étudiants de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ;


III. SIEGE

Son siège est situé à Kinshasa, Commune de Lemba, Quartier LIVULU au terminus « Intendance », à l’entrée de l’Université de Kinshasa. La superficie de sa concession est de 3 ha dont 3 600 m² couverts de bureaux, ateliers (de peinture, mécanique, Maintenance électronique, menuiserie bois et métallique, plomberie) et hall de fabrication d’éléments préfabriqués (blocs pleins et creux, buses, claustras, tuyaux en béton, etc.) d’un Centre Médico-social, d’un garage doté d’un parc automobile de capacité de + 300 véhicules.


IV. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT
Les structures de l’Intendance Générale/ESU sont :
-  Le Conseil de l’Intendance Générale ;
-  Le Comité de Gestion ;
-  L’Intendant Général ;
-  Les Services.

a. Le Conseil de l’Intendance Générale/ESU comprend : un représentant du Ministère de l’ESU ; un représentant
du Conseil d’Administration des Universités ; un représentant du Conseil d’Administration des Instituts

Supérieurs Pédagogiques ; un représentant du Conseil d’Administration des Instituts Supérieurs Techniques ; l’Intendant Général/ESU et trois chefs des services.

b. Le Comité de Gestion comprend : l’Intendant Général ; trois Chefs des services et un représentant du Personnel.

c. Dans la réalisation de son objet, l’Intendance Général est dotée de six services, ci-après : Production, Approvisionnement, Distribution, Technique, Administratif et Financier.


V. REALISATIONS

a. Construction

1. Université de Kinshasa
Construction de : bâtiments des Cliniques Universitaires (Bloc C, hospitalisation privée et maternité privée) ; bâtiments du Réacteur atomique du Centre Régional d’Etudes Nucléaires de Kinshasa (CREN-K) ; salle de promotion MONEKOSO ; les Homes 1-10, 20, 30, 80 , 150 et Vatican ; les bâtiments du Groupe scolaire Mont Amba ; 7 bâtiments facultaires ; bâtiments administratifs ; 317 maisons de Professeurs ; bâtiments actuels de l’Intendance Générale et garage de l’UNIKIN ; bâtiments de CNPP ; Centre hospitalier du Mont Amba ; un collecteur de 1035 m au CREN-K pour lutter contre les érosions ; un caniveau B2 de 135 m sur la route de Home 30 ; un caniveau B2 de 395 m avec accotements, traversées, bordures et trottoirs,…

2. En dehors de l’Université de Kinshasa
Construction de : Résidence Frères Maristes ; Ligne Haute Tension 30 KVA de Makala à la Sous-station CNPP ; Couvent des Sœurs de la Foi ; Route de l’Université (de Kalamu à l’UNIKIN) ; Résidence Mpinga Kasenda ; Résidence Gisaro ; Résidence TAKIZALA ; ISP/Gombe ; les bâtiments CNPP/Kinkole ; Résidence Lokwa ; Laboratoire IBTP / Ngaliema ; Résidence KABANGI ; Toiture de l’Amphithéâtre Léon de St MOULI (de 12 m de hauteur) ;

Extension Paroisse Universitaire Notre Dame de la Sagesse (NODASA) ; tour métallique de 30 m de hauteur pour la radio et la télévision à la Faculté des lettres de l’UNIKIN et de voirie partielle.

b. Réhabilitation
1. Les Etablissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire
Université de Kinshasa, ISP/KANAGA ; ISP/BUKAVU ; ISEA/BENGAMISA ; UPN/NGALIEMA ; ISP/GOMBE ; INA. IBTP/NGALIEMA ; ISC/GOMBE ; ABA/GOMBE. ISP/MBUJI MAYI ; ISP/KIKWIT ; ISP/MBANDAKA ; ISP/BUTA et ISP/MBANZA-NGUNGU, les bâtiments de l’hôpital Général de kinkole, etc.


VI. MOYENS TECHNIQUES ET HUMAINS

A. MOYENS TECHNIQUES
1. ATELIERS
1 Atelier mécanique équipé ; Atelier de menuiserie bois équipé ; 1 Atelier de menuiserie métallique équipé ; 1 Atelier de Peinture équipé ;1 Atelier de fabrication de blocs de toutes dimensions d’une capacité de 3000 Blocs par jour ;
1 Atelier IG/ Fer équipé ; 1 Garage équipé ; Deux stations Service de carburant dont l’une est opérationnelle ; Une balance de grands tonnages ;

2. ENGINS ET EQUIPEMENTS

L’Intendance Générale/ESU dispose des engins de génie civil et divers équipements tels que Camions Bennes basculante et fixe ; Tracteur Agricole avec charrette ; Dumper ;Bulldozer ; véhicule tout terrain ;Bétonnières électriques et à mazout ; Marteau Piqueur ; Lamineurs de tôles ; Plieurs des tôles ; Découpeuse des tôles ; postes à souder ; groupes électrogènes ; Machines à tours mécaniques ; meuleuses fixes et mobiles ; foreuses fixes et mobiles ; scies électriques ; raboteuses ; toupies ; malaxeurs de peintures ; vibreurs à blocs ; bétonnières, machine de fabrication des plaques minéralogiques.

3. DEPOTS ET MAGASINS
6 Grands dépôts et 3 hangars de stockage de matériaux
de construction.

B. MOYENS HUMAINS
L’Intendance Générale de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, « IG-ESU » en sigle, dispose d’un Personnel administratif, technique et ouvrier qualifié et hautement compétent d’un effectif de 563 parmi lequel on trouve 1 Ingénieur Civil ; 11 Ingénieurs BTP ; 3 Architectes ; 3 Géomètres Topographes ; 3 Ingénieurs électroniciens ( dont 1 électronicien industriel) ; 2 Ingénieurs électriciens ; 1 Ingénieur Radio Transmission ; 6 Ingénieurs électromécaniciens ; 85 conducteurs des travaux


VII. CAPACITE D’INTERVENTION ET DE PRODUCTION

L’Intendance Générale/ESU a la capacité d’intervenir dans tous les coins et recoins de la RDC, principalement où sont implantées les Institutions de l’Enseignement Supérieur et Universitaire grâce à son Personnel technique hautement aguerri et expérimenté et grâce à ses antennes existants de Lubumbashi, de Kisangani et de Kinshasa.

VIII. SOURCES DE FINANCEMENT

1. Pour répondre à la demande de réhabilitation et de construction sans cesses pressantes des Etablissements, l’Intendance Générale/ESU sollicite chaque année le Budget d’investissement auprès du Gouvernement.
2. Elle compte sur le financement propre des Etablissements, dans le cadre de l’exclusivité d’approvisionnement et de l’exécution des travaux de construction, dans les termes ci-après :
-  La Construction des édifices de l’Etat afin de contenir les effectifs grandissants tant des étudiants que des professeurs que des chercheurs.
-  La Réfection : des devis sont établis en rapport avec l’état de délabrement des bâtiments.
-  La Modernisation : des états de lieux sont mis sur pied pour améliorer le rendement des Enseignements et de la Recherche.
-  La Maintenance des réseaux existant.


IX. ACTIVITES QUOTIDIENNES

L’Intendance Générale/ESU, dans son état actuel, produit toutes sortes de blocs, les plaques minéralogiques, tous types de claustras, tous types de buses, toutes sortes de peintures, toutes sortes de meubles en bois, toutes sortes de portes et fenêtres tant en bois que métalliques ; lamine et plier les tôle ;, de construit des lignes électriques , des édifices et chaussées ; monte des tours métalliques pour la radio et la télévision.


Publié Le 19 août 2010 par