ACTUALITES

LISTES PROVISOIRES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS D’ ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE DE LA R.D.C

VOICI DES LISTES PROVISIOIRES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS D’ENSEIGEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

« LES UNIVERSITES PUBLIQUES DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO »

clicker pour voir

« LES INSTITUTS SUPERIEURS PEAGOGIQUES PUBLICS »

clicker pour voir

« LES INSTITUTS SUPERIEURS TECHNIQUES PUBLICS »

clicker pour voir

ADMINIST. CENTRALE

SERVICES SPECIALISES

CONSEILS D’ADMIN.


VISITE DU MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE A L’UNIVERSITE DE LUBUMBASHI (UNILU) fin février 2011

VISITE DU MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE A L’UNIVERSITE DE LUBUMBASHI (UNILU) fin février 2011

A. CONFÉRENCE DES CHEFS D’ÉTABLISSEMENTS

1. Les NTIC

  • L’Université de Lubumbashi, classée première du pays dans l’appropriation des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication a reçu le satisfecit du Ministre de l’ESU surtout au vu des performances de son système de gestion intégré des étudiants ;
  • Le Ministre a annoncé avec plaisir la connexion ; dans les mois qui viennent, de l’UNILU au fibre optique parti de Moanda sur la côte Atlantique et qui va arriver au Katanga après avoir traversé le Bas-Congo, Kinshasa, le Bandundu et les deux Kasaï ;
  • L’Université de Lubumbashi est déjà interconnectée avec sept autres Universités de la RDC plus celle du Burundi à travers le Projet « Universitic » ;
  • Les Cliniques Universitaires de Lubumbashi partagent ses données cliniques avec trois autres cliniques universitaires du pays : celles de Kinshasa, de Kisangani et de Bukavu ;
  • Par ailleurs, le gouvernement de la RDC par son Ministre de l’ESU favorise l’entrée des Universités Congolaises dans le réseau « ubuntu@net.alliance » basé en Afrique du Sud et permettant le partage de fonds documentaires et une recherche groupée par les principales universités de l’Afrique Australe ;
  • Un projet en cours d’installation à l’Université de Kinshasa (UNIKIN) permettra la pratique de la télémédecine et l’accès des principales Universités congolaises (Publiques et privées) au téléenseignement.

L’accélération de l’appropriation des NTIC et la maitrise de l’Anglais deviennent un nécessité urgente pour tout le sous-secteur de l’ESU tant pour le corps Académique que pour les étudiants et pour le Personnel Administratif et Technique.

2. L’amélioration qualitative à l’ESU

  • Le devenir de la RDC dépend de la qualité et de la diversité de ses ressources humaines qui, elles-mêmes, dépendent de la vivacité des universités et Instituts Supérieurs du pays.
    Une des premières priorités du mandat de l’actuel Ministre a été de procéder à l’inventaire des Etablissements de l’ESU et à leur classement en trois catégories à savoir :
    • Etablissements viables
    • Etablissements intermédiaires
    • Etablissements non viables

A l’issue de la première série d’audits organisationnels et d’enquêtes de viabilité dans 6 provinces sur les 11 que compte le pays, la réalité des choses est apparue dans toute sa nudité, sans masque.

Ainsi, de 1800 Etablissements identifiés, l’effectif a été réduit à 1030.
L’opération va se poursuivre dans les 5 provinces du pays non encore auditées.

Le tout premier critère de l’enquête de viabilité des Établissements étant la possession des bâtiments et autres infrastructures en propre, le Ministre de l’ESU a insisté :« je tiens à ce que chaque Comité de Gestion se distingue par son effort de construction. Vous le savez tous, la clé de répartition des frais académiques perçus des étudiants prévoit une ponction de 20 $ (pour les Établissements implantés au Chef-lieu de Province et en ville) et de 10 $ (pour ceux implantés en milieu rural) par étudiant à affecter à cet effort de construction conformément à l’Instruction académique 012 point 4.3 »

B. LANCEMENT DES TRAVAUX DE RÉHABILITATION ET DE MODERNISATION DE L’UNILU

Le lancement des travaux de réhabilitation et de modernisation de l’Université de Lubumbashi est la principale raison de l’arrivée de Ministre à Lubumbashi.

Travaux financés par le Gouvernement congolais à travers les économies résultant de l’atteinte du point d’achèvement pour concrétiser la décision du Chef de l’Etat dans son discours sur l’état de la Nation de réhabiliter et moderniser les universités de Kinshasa, de Kisangani et de Lubumbashi.

Les travaux sont maintenant lancés dans toutes les 3 universités.


Publié Le 8 avril 2011 par